Lycée Joliot Curie 92000 Nanterre

EAF 2016

1ST2S2

Séquence nº 2: le héros de roman et son mentor

Résumé du cours

 

I

Problématique et précisions sur le sujet de l'enquête

 

Dans l'Odyssée d'Homère, Mentor veille sur Télémaque, fils d'Ulysse, pendant la guerre de Troie. Le nom propre devient nom commun au XVIIIe siècle: le "mentor" désigne un guide, un individu influent qui dirige le héros romanesque dans sa formation. A partir du Mentor d'Homère le couple formé par le personnage et son mentor (professeur-élève, maître-disciple) évolue au fil des siècles: de quelle manière? Tel est l'objet de l'enquête.

Commençons par définir plus précisément les termes. Notre séquence nº 2 met en relation trois notions. héros, roman, mentor, sur une période qui va du XVIIe siècle à nos jours, en commençant par les Aventures de Télémaque de Fénelon (1699), à la charnière du XVIIe et du XVIIIe siècle, jusqu'à nos jours. Il ne s'agit pas de séparer ces trois notions mais de les traiter conjointement : héros, roman, mentor, à partir des Temps modernes. 

Il faudra d'abord nous interroger sur le sens ou les sens possibles du mot héros, dans le prolongement du programme de Seconde. Le héros romanesque dans la fiction a évolué en fonction de l'histoire et des changements de société, des moyens de production, de la gouvernance politique. Toutes ces transformations dans le réel ont eu pour conséquence, dans la fiction littéraire et dans le roman en particulier, un changement de modèles. Nos références culturelles aujourd'hui ne sont plus du tout les mêmes qu'à l'époque de Fénelon sous la monarchie de Louis XIV, de Zola ou de Maupassant sous la Troisième République, pour ne citer que deux exemples. Or les personnages et les héros de roman constituent des modèles pour les lecteurs, des points de référence positifs ou négatifs, par rapport à leur physique,  leur caractère, leur personnalité, leurs idées, leurs valeurs. Les lecteurs à l'époque de Zola ne sont plus les mêmes que ceux du temps de Madame de La Fayette. La démocratisation progressive et convulsive de la société au XIXe siècle, dans le cadre de la révolution industrielle et des révolutions, a fait naître une bourgeoisie cultivée et lettrée. L'instruction publique obligatoire dans les années 1880 (lois de Jules Ferry) a permis un accès au roman à un nombre impressionnant de lecteurs qui, de ce fait, cherchaient dans le roman de nouveaux héros plus proches d'eux et de leurs préoccupations, sans rapport avec celles des héros conçus au XVIIe siècle à l'époque de La Princesse de Clèves. Comme exemple prenons un cas extrême: quel rapport entre le Duc de Nemours et la Princesse de Clèves, personnages liés à l'héroïsme de la noblesse, d'une part, et, d'autre part, les héros surgis au XIXe siècle au milieu de la société bourgeoise instruite ou du monde ouvrier, Frédéric Moreau dans L'Education sentimentale de Flaubert, Eugène de Rastignac dans Le Père Goriot de Balzac, Etienne Lantier dans Germinal, Denise Baudu dans Au Bonheur des Dames de Zola,  Vautrin encore chez Balzac, Bardamu dans Voyage au bout de la nuit de Céline?

En quoi cette réflexion est-elle liée à la problématique du héros de roman et son mentor? - Parce que les deux forment un couple (d'où l'importance du et: héros et mentor). Cette paire va évoluer dans une société donnée. Les conseils du mentor au héros découvrant ce monde (réel ou transformé par la fiction) prendront du sens par rapport à ce repère et par rapport aux valeurs du mentor.

 

II

Lire ou poser les bonnes questions

 

Dans le cadre de notre enquête nous pourrons interroger tous les héros et mentors que nous rencontrerons et leur poser des questions en tant que lecteurs. Par un jeu de miroirs ne deviendrons-nous pas nous aussi, en quelque sorte, le double de l'élève face au mentor?

Partons du plus simple: dans la Grèce légendaire, Mentor, meilleur ami d'Ulysse, éduque Télémaque et prend soin de lui pendant le long voyage de son père (dix années de l'Odyssée). Voilà la source fictive de cette longue histoire de héros et de mentors. Mais le temps passe. 1699: Fénelon reprend le héros Télémaque et raconte de nouveau ses aventures, mais avec son regard et ses interrogations à lui, en 1699. Le plus compliqué et le plus intéressant pour finir: tout en écrivant Les Aventures de Télémaque, Fénelon est chargé d'instruire le Duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV, et fait son éducation en joignant l'utile à l'agréable (l'idéal d'un écrivain classique comme Fénelon), pour lui donner l'instruction et la réflexion dont l'adolescent aura besoin pour devenir un prince "éclairé", presque au sens des Lumières, en quelque sorte une leçon de bonne gouvernance. Nous nous en souviendrons quand nous étudierons en lecture analytique les passages du Livre XIV, avec Mentor, Philoclès, Télémaque... et nous-mêmes, lecteurs et témoins d'aujourd'hui.

Que demanderons-nous à Fénelon? Nous poserons les questions au héros Télémaque et à Mentor. Mais la réponse, c'est nous seuls qui la trouverons, en tant que bons lecteurs. Car un bon lecteur c'est peut-être celui qui sait poser les bonnes questions.

1759: année du tremblement de terre de Lisbonne, de guerres et de violences de toutes origines déclenchées en Europe. Que demanderons-nous à Pangloss? De se taire et de laisser Candide réfléchir sur le sens de toutes ses aventures, de le laisser poser les bonnes questions? Et à Madame de Merteuil, et à Vautrin? Et à l'oncle Gabriel, et à Zazie?

Dans cette enquête sur les héros de roman et leur mentor nous tenterons de différencier les maîtres en fonction de leurs valeurs, de leur style, de leur manière d'être, de se comporter et de parler, de leur rapport d'autorité par rapport au disciple. Nous essaierons de faire la part de liberté et de contrainte dans l'éducation qu'ils entendent donner à l'élève. 

Voilà en résumé les questions posées.

MW

Retour à l'index

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télémaque et Mentor

Pablo E. Fabisch

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis de France, Duc de Bourgogne, par Rigaud

 

 

 

Pour approfondir lis le corrigé de la question sur corpus:

1. Les différents mentors

2. Le cas Zazie et tonton Gabriel