Lycée Joliot Curie 92000 Nanterre

EAF 2016

1ST2S2

Séquence nº 4: le discours contre la pauvreté de la Renaissance à nos jours

Documents complémentaires

L'abbé Pierre, appel du 1er février 1954

                                 "Aimons-nous assez tout de suite pour faire cela..."

Au cours de l’hiver glacial de 1954 une femme meurt gelée à Paris. L'appel de l'abbé Pierre à la radio suscite  un énorme élan de solidarité envers les plus démunis. Après cette action, une loi interdira aux propriétaires d’expulser les locataires non solvables en hiver. Aujourd'hui l'association Emmaüs fondée par l'abbé Pierre continue son combat contre la pauvreté.

Mes amis, au secours...

Une femme vient de mourir gelée, cette nuit à 3 heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant-hier, on l'avait expulsée. Chaque nuit, ils sont plus de 2000 recroquevillés sous le gel, sans toit, sans pain, plus d'un presque nu. Devant l'horreur, les cités d'urgence, ce n'est même plus assez urgent!

Écoutez-moi ! En trois heures, deux premiers centres de dépannage viennent de se créer : l'un sous la tente au pied du Panthéon, rue de la Montagne Sainte Geneviève; l'autre à Courbevoie. Ils regorgent déjà, il faut en ouvrir partout. Il faut que ce soir-même, dans toutes les villes de France, dans chaque quartier de Paris, des pancartes s'accrochent sous une lumière dans la nuit, à la porte de lieux où il y ait couvertures, paille, soupe, et où l'on lise sous ce titre « centre fraternel de dépannage », ces simples mots : « Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir, ici on t'aime ».

La météo annonce un mois de gelées terribles. Tant que dure l'hiver, que ces centres subsistent, devant leurs frères mourant de misère, une seule opinion doit exister entre hommes : la volonté de rendre impossible que cela dure. Je vous prie, aimons-nous assez tout de suite pour faire cela. Que tant de douleur nous ait rendu cette chose merveilleuse : l'âme commune de la France. Merci! Chacun de nous peut venir en aide aux sans abri. Il nous faut pour ce soir, et au plus tard pour demain: 5.000 couvertures, 300 grandes tentes américaines, 200 poêles catalytiques.

Déposez-les vite à l'hôtel Rochester, 92, rue de la Boétie ! Rendez-vous des volontaires et des camions pour le ramassage, ce soir à 23 heures, devant la tente de la montagne Sainte Geneviève.

Grâce à vous, aucun homme, aucun gosse ne couchera ce soir sur l'asphalte ou sur les quais de Paris.

L'abbé Pierre lance son appel le 1er février 1954 à Radio-Luxembourg. www.rtl.fr  

 

L'essentiel à retenir

L'appel radiophonique de l'abbé Pierre a sa place dans ce corpus consacré au discours contre la pauvreté. Il est lancé aux auditeurs de Radio-Luxembourg pour les convaincre avec des arguments logiques et des exemples humains qui semblent surgir devant leurs yeux dans ce qui ressemble à une hypotypose. Objectif de la prise de parole? - mobiliser en faveur des sans abri.  Ce texte relève donc du discours d'argumentation directe.

La situation d'énonciation est claire : un "je" (l'orateur) s'adresse à "vous" (les auditeurs et le public présent dans la salle) en utilisant une captatio benevolentiae courte, incisive: "Mes amis, au secours", Écoutez-moi!". Présent dans la formule de supplication "je vous en prie", le "je" se fond au public dans un "nous" pour l'associer à sa cause : "chacun de nous peut venir en aide aux sans abri". 

Sans qu'on puisse parler de registre pathétique, on note dans le discours de l'abbé Pierre des éléments exprimant l'émotion et le subjectif ("chose merveilleuse", "âme commune de la France", "ici on t'aime"). Mais au subjectif engagé s'ajoutent l'objectif et le performatif, exprimés par des formules comme "il faut" (trois fois), "doit", la répétition des adverbes de temps, l'abondance des chiffres et du lexique concret dénotant l'aide matérielle à ceux que l'orateur n'appelle pas "pauvres" mais "frères mourant de misère". 

Devant l'horreur et l'urgence l'abbé Pierre lance un appel de mobilisation solidaire impliquant stratégie et logistique. Il est à la fois militant et aimant.

MW

Retour à Nanterre 1ST2S2

L'abbé Pierre (1912-2007)

XXe siècle (20e s.)

 

 

  Intérêt pour l'enquête 

 

Quels points communs et quelles différences entre cet appel de l'Abbé Pierre et le discours contre la misère de Victor Hugo en 1849?

 

- Deux discours pour convaincre d'agir en urgence devant une situation humaine urgente, alliant le subjectif et l'objectif, le matériel et le spirituel.

 

- Mais Hugo parle aux représentants du peuple de fonder une loi durable, l'abbé Pierre s'adresse directement au peuple pour une action vitale et de portée immédiate: "Aimons-nous assez tout de suite pour faire cela..."

Est-ce contradictoire?...