Lycée Joliot Curie 92000 Nanterre

EAF 2016

1ST2S2

Séquence nº 4: le discours contre la pauvreté de la Renaissance à nos jours

Documents complémentaires

Louis Le Nain, "Repas de paysans", 1642, Musée du Louvre  

 

        Retour à Nanterre 1ST2S2

Louis Le Nain (?-1648)

XVIIe siècle (17e s.)

 

  Intérêt pour l'enquête 

 

Ce tableau réaliste de Louis Le Nain représente un pauvre (l'adulte assis à droite) dans un intérieur paysan caractérisé par des éléments connotant la modestie et une certaine aisance. Cette richesse relative est matérialisée par les vêtements, le violon, la cruche et les verres de vin, le foyer, le pain blanc entamé sur la table, le chein comme animal domestique, ce qui ressemble à un tonneau. Le paysan aux pieds nus dénote par rapport aux autres personnages (3 adultes, 3 enfants): ses vêtements sont déchirés, il est humble, résigné, fatigué, un peu comme le laboureur de La Fontaine. Sans doute vient-il d`être "loué" par le personnage central; on boit pour fêter l'affaire.

- N'y a-t-il pas une dimension religieuse, mystique, dans ce tableau?

- Si, peut-être des symboles chrétiens: le pain et le vin évoquent la communion, l'eucharistie. D'ailleurs le pain blanc (le pain des riches, qu'on pourra partager hors-cadre) est au centre géométrique du tableau, comme un point du triangle reliant les deux verres et le vin. Le message de Louis Le Nain plaiderait en faveur de la solidarité tout en représentant la présence matérielle du divin. C'est une autre lecture possible du tableau.