Victoria Ana Tausa

 

Victoria Anna Tausan,  Hymne, chant III, “Et puis cette merveille qu’est notre naissance...” , traduit du roumain par Michel Wattremez, Obsidiane, 19, 1982.

 

Michel Wattremez, Hommage à une amie disparue, décembre 2011  

 

Obsidiane, 19, 1982, sommaire  

 

 

 

 

 

 

 

 

Eurydice, by Joseph Edgar Boehm, 1834-1890.

Victoria and Albert Museum, London

Creative Commons 2.0

 

Accueil / Home